Le prix FSFP à l’innovation (Examen professionnel supérieur EPS)

L’examen professionnel supérieur EPS atteste des compétences d’un policier ou d’une policière dans le domaine de la conduite et de la formation du personnel, ainsi que dans un secteur technique particulier (ISP 2007), qui lui permettront d’assumer les tâches du premier niveau de direction. Les policières et policiers prouvent par l’obtention du diplôme sanctionnant les examens professionnels supérieurs leur volonté accrue de s’engager en faveur de la qualité, du développement et de l’innovation dans leur travail.

 

Le travail de diplôme permet de traiter des problématiques de nature diverse et de développer des solutions. Les processus de travail systématique appris à cette occasion, le fondement des solutions sur des connaissances certifiées et la réflexion en termes de variantes autorisent une mise en application réussie des propositions de solutions. Les travaux de diplôme permettent d’aborder des problèmes qui sont souvent sacrifiés sur l’autel des priorités et du manque de ressources. Même au niveau inférieur, il devient possible pour la police de poursuivre son développement et d’acquérir des connaissances solidement fondées.

 

La FSFP a décidé que cette attitude est digne d’être honorée. En conséquence, le Bureau Exécutif a décidé la création d’un Prix de l’innovation de la FSFP, dans le cadre du travail de diplôme EPS. En collaboration avec la CCPCS, la SCPVS et l’ISP, un règlement a été rédigé et approuvé et un jury a été constitué.

 

La tâche du jury consiste à reconnaître le meilleur travail de diplôme consacré à une activité policière au niveau fédéral, cantonal ou communal sans distinction d’importance, qui atteint les objectifs suivants :

  • Promotion d’un travail novateur dans le corps de police
  • Soutien au développement d’un domaine spécifique de l’activité policière
  • Modèle d’amélioration d’une activité policière

Le prix sera institué pour la première fois lors des EPS de 2016 et attribué lors de la remise des diplômes en 2017; il consiste en un montant en espèces de CHF 1500.–.

Articles concernant le prix FSFP à l’innovation :

 

Le Jury

  • Emmanuel Fivaz, Bureau Exécutif de la FSFP (président)
  • Vladimir Novotny, Secrétaire général et représentant de la CCPCS
  • Ralph Hurni, Commandant de la Police municipale de Saint-Gall et représentant de la SCPVS
  • Stefan Aegerter, responsable des Examens fédéraux et de la gestion de qualité de l’ISP
  • Max Hofmann, Secrétaire général de la FSFP

 


Le prix FSFP à l’innovation 2017

M. Stefan Schmid de la Police cantonale bernoisen 

Le Prix à l’innovation de cette année est attribué à Stefan Schmid, de la Police cantonale bernoise, pour son travail intitulé «Gestion policière des foules lors de grandes manifestations planifiées». Son choix s’est porté sur ce thème parce que la Police cantonale bernoise, et tout particulièrement ses services de police des zones urbaines, est justement confrontée régulièrement à de grandes manifestations planifiées, explique Stefan Schmid. Il décrit en outre ses expériences et les défis auxquels il a dû faire face lors de la rédaction de son travail. Pour lui, le choix du thème revêt une importance primordiale. Nous en apprendrons davantage sur ses expériences dans l’interview qui suit.

 


Le prix FSFP à l’innovation 2017

Mme Nicole Windler de la police cantonale de Genève

Et le vainqueur est: Mme Nicole Windler de la police cantonale de Genève pour son ouvrage intitulé «Les critères de recrutement pour intégrer les groupes d’intervention doivent-ils être genrés?».

 

Selon Emmanuel Fivaz, le jury a été sensible à l’importance du sujet qui mêle des critères subjectifs et objectifs. On y parle du respect de l’égalité de traitement, c’est aussi un reflet de la société avec de plus en plus de femmes qui deviennent policières. La collègue Windler a élargi son champ de recherches en allant voir ce qui se passait dans d’autres corps de police, ailleurs en Suisse. Ses propositions en fin de travail de diplôme peuvent être mises en oeuvre d’une façon telle que la balle est maintenant dans le camp des commandants.